jerbrouche

jerbrouche

Jérémy chez le psy!

Je vais vous raconter mon expérience avec un psychologue du sport.

Fin 2012, après mes études. Je décide de consacrer une année de tennis. Je fais part de mon envie de faire ça autour de moi et une bonne joueuse que je respecte beaucoup me demande si j'ai prévu un préparateur mental.. Interloqué je lui dis que non, elle me dit que c'est très important, elle a vu que je m'énervais sur le terrain et me dit que ça pourrait m'être fort utile. Voyant qu'elle sur le terrain a un comportement irréprochable, je prends le numéro du psychologue et l'aventure commence.

La 1ère séance est assez bizarre, il me demande pourquoi je suis là, je lui réponds que je viens de la part de cette joueuse, que je ne pense pas être faible mentalement mais que je pense pouvoir tout de même progresser dans ce domaine.

Il me demande "quel animal es tu sur le terrain ?" Je me dis "mais qu'est ce que je fous là!" Je lui réponds "un lapin" parce que je cours vite! :-)

Rapidement, il constate que je manque de confiance en moi. Il me dit de faire une liste de choses pour lesquelles je pourrai avoir une confiance ancrée en moi, une confiance qui est donc complètement indépendante du fait de gagner ou perdre un match.

Cet exercice m'aide bien, ça m'aide à être moins dépendant du jugement de mon père qui m'entraîne et concrètement les résultats sont là je perf 3x à -2 en 3 tournois.

De + il me donne de la lecture "l'athlète intérieur" de Dan Milmann ancien champion du monde de trampoline. C'est un livre que je trouve hyper intéressant. Depuis ce jour, j'adore lire des interview ou des livres sur les grands champions, ça m'inspire beaucoup et je vous invite à faire de même si vous voulez progresser et adopter une mentalité de champion. Car beaucoup de choses se rejoignent chez les champions j'y reviendrai sans doute. 

Parfois, dans les séances je fais aussi de la sophrologie ou de la méditation (je ne sais pas vraiment la différence) car il est aussi sophrologue du sport.

Ca m'ouvre l'esprit, je découvre un état de bien être centré sur l'instant présent, c'est une sacré bonne expérience.

Voilà pour tout ce qui est positif.

Maintenant, le négatif.

J'ai arrêté les séances avec lui il y a quelques mois pour plusieurs raisons.

Il y a d'abord le coût, 65 euros la séance même si ça dure 1h ça fait mal!

Mais ce n'est pas la principale raison.

Les principales raisons sont la sur analyse et l'incapacité à donner des conseils pour avancer, ces 2 choses engendrant la sous productivité.

Je donne quelques exemple mais il y en a pleins au cours des ces 2 année.

Après ces 3 perfs à -2 je me blesse au poignet puis au pied. On a passé des heures à analyser ma relation avec mes parents (qui est pourtant bonne) et le fait que je me blessais sans doute par rapport à ça... Dès qu'il se passait un truc dans ma vie il cherchait un sens...

 

Un autre exemple, si je faisais un lapsus on allait passer du temps dessus. Il me demandait aussi sans cesse ce que je ressentais.. Pour pouvoir analyser encore et encore...STOP !! ÇA NE SERT À RIEN ! Et pire que ça c'est même contre productif.

J'ai passé des mois à chercher avec lui à comprendre pourquoi je jouais petit bras parfois, pourquoi je m'énervais. C'EST DE LA PERTE DE TEMPS !

Il faut des solutions, à chaque problème une solution, sinon c'est que le problème est mal posé. IL FAUT AGIR !

Le temps passé à espérer est du temps perdu, si tu veux être différent, sois différent.

Voyant que ça n'était pas normal que je continue à m'énerver et à avoir un mauvais comportement sur le terrain alors que j'avais déjà deboursé + de 1000 euros de psy et que surtout je ne progressais pas je me décide à acheter le livre "En quête d'excellence" et là c'est le déclic.

Enfin on me propose des solutions! "C'EST QU'UNE QUESTION DE CONCENTRATION"

"l'excellence est un choix"

"l'excellence est une concentration totale, concentration concentration concentration"

Ça paraît trop simple, j'ai fait 2 ans de psy sans trouver la solution et là en lisant juste la 1ère page du livre je l'ai!!

Si vous ne voulez pas vous énerver concentrez vous pour ne pas vous énerver c'est aussi simple que ça!! C'est complètement dépendant de vous.

Pas besoin de se poser 10000 questions sur ce que l'on ressent, sur le pourquoi du comment.

Finies les pensées sur le fait que si je m'énerve ou que je joue sur la défensive c'est peut être parce que mon père était bien ennervé après une défaite quand j'avais 14 ans en 1/2 finale du Championnat des Flandres! Peut être que ce n'est pas faux mais on s'en fout l'important c'est que je sais que peu importe mon passé, ma manière d'aborder les entraînements et les matchs est dés à présent à 100% sous mon contrôle.

Et si jamais ça arrive, si jamais vous vous énervez alors que vous ne voulez pas il faut établir des stratégies simples de reconcentration, ce qu'apprend le livre. Ça peut être un mot ou une phrase, ça c'est en fonction de chacun.

Un des secrets pour bien jouer c'est de ne pas penser, de ne pas réfléchir, de ne pas parler et j'étais devenu quelqu'un qui voulait tout analyser. Ce n'est pas mon psychologue qui m'a demandé de tout analyser comme ça mais sa manière de penser a influé sur la mienne.

Et quand je lui demandais un conseil sur quelque chose de précis j'avais toujours une réponse du style oui et non. Le temps de me poser et de réfléchir...pendant ce temps là il y a des joueurs qui prennaient des bonnes décisions et qui avançaient.

C'est pour ça que j'ai dit dans un précédent article que le tennis c'est une course contre la montre.

Quand on prend un coach physique, mental ou tennistique, il vaut toujours mieux qu'il donne de vrais conseils, il y en aura peut être de temps en temps un mauvais c'est pas grave. Au moins on agit et on avance.

La 2ème chose pour ne pas s'ennerver je l'ai découverte en dehors du livre, un peu grâce au site tennis-tactique.com et un peu tout seul après une lourde défaite.

Il faut se créer sa propre victoire : si mon objectif en entrant sur le terrain c'est de gagner.. Si je perds ça a de fortes chances de me frustrer.

Si c'est de ne pas faire de fautes c'est pareil, dès que je vais faire une faute..ça risque de m'énerver.

Il faut avoir des objectifs de match qui ne dépendent que de vous.

Moi par exemple en général ce qui marche bien dans mon cas c'est d'essayer de jouer vite des 2 côtés et de bien me dégager, bien bouger (Et de rester bien concentré). Dans ce cas là si j'ai fait ce que j'ai pu pour bien me placer et que j'ai joué vite, si je fais la faute c'est pas frustrant. Ça peut paraître étonnant mais je vous assure que c'est pas frustrant car mon objectif est atteint. Et si j'ai fait la faute alors que je ne me suis pas placé correctement je sais sur quoi me concentrer le point suivant. Tandis que si mon objectif c'est de ne pas faire la faute, si je fais la faute je vais chercher pourquoi au niveau du placement ou de la technique...et c'est parti pour cogiter! Ou alors je vais jouer petit bras pour juste mettre la balle dans le court.

Donc voilà mes 3 conseils 

1 Ne vous posez pas de questions, agissez

2 Créez votre propre victoire (c'est à dire vos objectifs dépendant de vous)

3 N'allez pas voir un psychologue! Pas besoin par contre lisez des livres, imprégnez vous de la mentalité des champions. Lisez "en quête d'excellence", allez sur le site tennis-tactique il y a des choses intéressantes et enfin lisez mon blog ;-)

Malgré tout je ne regrette pas d'avoir vécu cette expérience, j'en ressors grandi et je sais vraiment ce que je veux maintenant. Je sais que je ne veux plus me prendre la tête pour rien, je sais que ma maniere de réagir (de m'énerver ou pas) est complètement dépendante de moi. Je l'aurai peut être compris sans cette expérience mais peut être pas ou peut être moins.

"Everything negative, pressure, challenges. It si all an opportunity for me to rise" Kobe Bryant 

"Toutes les choses négatives, la pression, les challenges sont toutes pour moi des opportunités de m'élever, de progresser" 



19/06/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres