jerbrouche

jerbrouche

Objectifs

Les objectifs : un vaste sujet très intéressant
Faut-il se fixer des objectifs ?
On a sans doute tous eu des mauvaises expériences avec les objectifs. Des objectifs élevés qui mettent une pression négative, des objectifs timorés qui nous empêchent d’exploiter notre plein potentiel, des objectifs non atteints qui finissent par nous démotiver.
Alors faut-il se fixer des objectifs ?
La réponse est un grand OUI sans hésitation.
Mais les objectifs doivent être bien formulés et répondre à certains principes sous peine d'être moins efficaces que pas d'objectif du tout.
La 1ère règle est sans doute la + importante : l'objectif doit être uniquement dépendant de soi. Donc avoir pour objectif de gagner un match ou un tournoi n’est pas productif. Dans la vie en générale c’est la même chose, il faut se concentrer uniquement sur les choses que l'on peut maîtriser.
La 2ème règle : 2,3 ou 4 objectifs pour une saison. Vaut mieux 2 que 1 pour éviter l’obsession qui n’est pas bonne et engendre du stress. Au delà de 4 on s’éparpille, on commence à avoir du mal à fixer des priorités et les objectifs deviennent moins importants.
3ème règle : ne pas se fixer de classement précis. Si on se met pour objectif de monter de 2 ou 3 classements ça va contre le principe « toujours étape par étape » énoncé dans un précédent article. Cela va engendrer stress, précipitation, mauvais choix et inefficacité. A l’inverse, si on se fixe pour objectif le maintien ou la montée d’un seul classement on s’impose une limite haute inutile qui fait qu’il va être très difficile de franchir un échelon supplémentaire par rapport à l’objectif initial même si le niveau est là pour y arriver.

Voici mes objectifs pour la saison 2015-2016
-Faire tout ce que je peux pour avoir le + haut classement possible à l’issue de la saison
-Faire tout ce que je peux pour gagner le Championnat des Flandres
-Faire tout ce que je peux pour que mon équipe remonte en Nationale 3
-Faire tout ce que je peux pour aller le + loin possible à l’Open du Nord

La 1ère règle ne vient pas de moi mais de plusieurs bouquins, notamment « la préparation mentale au tennis » et « en quête d’excellence » beaucoup de monde se rejoint là dessus. C’est pour ça que j’ai dit que c’était sans doute la plus importante.
La 2ème et la 3ème viennent de mon expérience négative en la matière. Ces 2 dernières saisons j’avais une dizaine d’objectifs, dont celui de monter -4/6. Je me suis mis une grosse pression inutile en début de saison et je pense que si il n’y avait pas eu de blessure je n’aurai quand même pas réussi pour cette raison.
Les objectifs c’est comme le 1er pas d’une saison, la 1ère étape. Bien formulé comme je l’ai fait, c’est très puissant pour arriver à ses fins.

Navratilova en 86, 13 titres en grand chelem à l’époque « II faut avoir un but, des objectifs, quels qu'ils soient. Le jour où vous n'avez plus d'objectif, vous êtes mort ! Je ne veux pas dire qu'il faut forcément être le meilleur. Mais on a besoin de quelque chose à viser. Que ce soit grand ou petit. » Elle comptera 18 titres du grand chelem au total.

Elle parle à la fois de buts et d’objectifs, il est important de distinguer les 2. Le but est différent de l’objectif, le but c’est le résultat, l’objectif c’est le processus. Le but c’est par exemple de gagner le Championnat des Flandres, l’objectif c’est faire tout ce que je peux pour y arriver (m’entrainer sur terre battue, faire des tournois sur terre battue, arriver pour le tournoi dans les meilleurs dispositions, bien reposé.., tout donner sur chaque match).
Dans le tennis et dans la vie, il ne faut pas se concentrer sur le résultat (le but), il faut se concentrer sur le processus (les objectifs). C’est un des secrets de la réussite.

Michael Jordan « il faut toujours se fixer des buts avant de pouvoir les atteindre »



28/06/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres